Brésil : lancement d’un bouton de panique pour les femmes (Journal Liberté)


Article publié dans le journal Liberté L’État d’Espirito Santo compte le plus grand nombre de femmes assassinées au Brésil. Selon l’institut Sangari, en 2012 on enregistrait 9,8 homicides de femmes pour 100 mille habitants. Dans ce classement macabre, le Brésil … Continuer de lire Brésil : lancement d’un bouton de panique pour les femmes (Journal Liberté)

Interview exclusive de Cesare Battisti pour le journal Liberté : « Je ne veux pas rentrer en France, je suis bien ici »


Interview realisée pour le journal Liberté Cesare Battisti, 58 ans, ex-militant italien d’extrême gauche, a obtenu la résidence au Brésil après que la Cour suprême du Brésil a rejeté son extradition vers l’Italie en 2011. Il a été condamné par … Continuer de lire Interview exclusive de Cesare Battisti pour le journal Liberté : « Je ne veux pas rentrer en France, je suis bien ici »

Brésil : Un tribunal lance un « torturomètre » (Journal Liberté)


« Six jours sans dénonciations de torture ». C’est ainsi que se présente, sur le site internet du Tribunal de Justice de l’Etat d’Espirito Santo (TJES), le dispositif de comptage de torture appelé « torturomètre ». Dans un pays miné par la corruption et … Continuer de lire Brésil : Un tribunal lance un « torturomètre » (Journal Liberté)

Le supplice d’Alexandre


A Piedade, centre de Vitoria, lorsqu’on est jeune, pauvre et noir et que l’on touche au trafic de drogue, grandes sont les chances de finir entre quatre planches. Bien plus qu’une moyenne nationale, déjà très élevée. Source : Foto capa: Amafavv Alexandre Estevão Ramos, était un de ceux-là. Son frère Thiago et lui-même ont été abandonnés par leur mère dès leur jeune âge et élevés par leur grand-mère Rutheia qui travailla sa vie durant pour nourrir enfants et petits-enfants. Le bambin au regard d’adulte partira perdant. Faute d’alternative, la seule voie qu’il fréquentera alors sera de fait ou de justice. Dès … Continuer de lire Le supplice d’Alexandre

Elevage porcin en milieu carcéral


Le directeur d’une maison d’arrêt de Vila Velha, (Etat d’Espirit-Santo) a été dénoncé par le Syndicat des Agents pénitenciers d’Espirito-Santo (SINDASPES) pour un commerce illicite d’un genre particulier. Il est accusé d’avoir autorisé les prisonniers à monter un élevage de porc au sein même de la prison. Selon le président du Sindapes, Paulo Cesar Buzetti, les porcs étaient gardés et abattus par deux détenus qui séparaient également les restes de nourriture pour alimenter le bétail. Une partie du produit des ventes allait au directeur et l’autre partie allait à la famille des détenus, qui avaient également droit à une remise … Continuer de lire Elevage porcin en milieu carcéral

Un modèle de justice


Le procureur Francisco Cembranelli, pourrait jouer son propre rôle dans un polar hollywoodien. Il en a le physique et le bagou. Cembranelli, a déjà montré son talent lors de la très médiatique affaire Nardoni, qui a vu condamner en 2010, les parents de la petite Isabella pour infanticide. Avant sa consécration cathodique, le procureur avait participé à plus de mille jugements avec un taux de réussite approchant les 98%. En 2004, il avait réussi à faire condamner trois policiers militaires impliqués dans un homicide. En 2011, il tentera à nouveau de faire condamner, dans un procès à haut risque, des … Continuer de lire Un modèle de justice

Absurde


Durant ses deux mandats, 14.000 personnes ont été assassinées. La majorité étant des adolescents. L’ex-gouverneur, Paulo Hartung, responsable du marasme en matière de sécurité publique, d’éducation et de santé, bénéficiera d’une garde personnelle. Sur proposition de son homme de paille, l’actuel gouverneur, Renato Casagrande, un projet de loi sera soumis à l’assemblée ce mardi pour accorder à Hartung une escorte composée de 20 à 30 policiers durant deux ans. Inédite dans l’histoire de l’Etat d’Espirito-Santo, cette mesure législative coûtera environ un million de réais aux coffres publics.   Source : Seculo Diario     Continuer de lire Absurde

Dilma 2011


Nous sommes le 1er janvier, Dilma  doit entrer en fonction avec tout l’apparat qui caractérise une investiture présidentielle. Je me suis promis d’assister à ce rendez-vous historique. Pour cela, il est impératif d’être aux premières loges. Selon les journaux, Dilma doit  partir de la cathédrale à 14 heures direction le Congrès. Sur le chemin qui mène au point de départ, je croise toutes sortes d’uniformes. Du trouffion à l’officier de sécurité. Pompiers, militaires, policiers, militants, gardes du corps, tout le monde est sur le pied de guerre. Des cavaliers, les dragons de l’indépendance, s’exercent près de la scène. Les hélicos … Continuer de lire Dilma 2011

Un trou béant


Il y a quelque temps j’avais écrit un article sur un immeuble dédié au crime. Une sorte d’enfer au centre ville où les dépendants et les criminels pouvaient s’y retrouver sans craindre la police. Une tour du vice tolérée par les autorités. Je pensais que la municipalité avait décidé d’agir en murant les accès. Hélas, ce n’était qu’un cautère sur une jambe de bois. J’apprends aujourd’hui que les consommateurs de crack, sûrement aidés par les dealers, ont percé le mur pour de nouveau s’adonner à leur vice. Une photo montre un trou béant dans le mur. Un trou qui a … Continuer de lire Un trou béant

Miracle attendu ?


Lu dans la page religion du journal local, A Tribuna : Malades, désespérés, déprimés, muets, non-voyants et sourds sont attendus à l’église « Dieu est Amour », demain à 19h00 dans le quartier Sao José, Guarapari. Selon l’évangéliste Reinaldo Rodrigues : « La main de Dieu est ici ». Sur la photo qui accompagne l’article, le pasteur, en costume cravate micro en main, avec en fond un aigle ailes déployées, pointe un index, probablement en direction d’un fidèle. Continuer de lire Miracle attendu ?

Intercontinental Rio


Après l’invasion de l’hôtel Intercontinental de Rio, le secrétaire à la sécurité fait un constat d’impuissance :  » Il n’y a pas de solution miracle pour en finir avec la violence dans une ville qui compte mille favelas dominées jusqu’à présent, à l’exception d’une dizaine d’entre elles, par des narcotraficants mieux armés que la police. » Les images de cette opération : Continuer de lire Intercontinental Rio