Un modèle de justice


Le procureur Francisco Cembranelli, pourrait jouer son propre rôle dans un polar hollywoodien. Il en a le physique et le bagou. Cembranelli, a déjà montré son talent lors de la très médiatique affaire Nardoni, qui a vu condamner en 2010, les parents de la petite Isabella pour infanticide. Avant sa consécration cathodique, le procureur avait participé à plus de mille jugements avec un taux de réussite approchant les 98%. En 2004, il avait réussi à faire condamner trois policiers militaires impliqués dans un homicide. En 2011, il tentera à nouveau de faire condamner, dans un procès à haut risque, des … Continuer de lire Un modèle de justice

Absurde


Durant ses deux mandats, 14.000 personnes ont été assassinées. La majorité étant des adolescents. L’ex-gouverneur, Paulo Hartung, responsable du marasme en matière de sécurité publique, d’éducation et de santé, bénéficiera d’une garde personnelle. Sur proposition de son homme de paille, l’actuel gouverneur, Renato Casagrande, un projet de loi sera soumis à l’assemblée ce mardi pour accorder à Hartung une escorte composée de 20 à 30 policiers durant deux ans. Inédite dans l’histoire de l’Etat d’Espirito-Santo, cette mesure législative coûtera environ un million de réais aux coffres publics.   Source : Seculo Diario     Continuer de lire Absurde

Le facteur humain


Sur ce blog, un post, intitulé Tempête, décrivait les dégâts provoqués par les intempéries dans la région de Vitoria. Il en expliquait aussi les causes. En avril 2010, j’avais également chroniqué pour la radio (un court papier d’1mn 20) sur la catastrophe de Niteroi. Je ne pensais pas qu’une tragédie sans précédent se produirait en si peu de temps. Voici le texte : Les intempéries qui ont fait au dernier bilan 163 victimes et plus de 14.000 sans abris ont provoqué lundi dernier la paralysie de Rio et ses alentours. Hier encore, un glissement de terrain dans la ville de … Continuer de lire Le facteur humain

Sid-Ali Sekhri, libraire algérien


J’ai décidé de donner une nouvelle visibilité à une entrevue, réalisée en décembre 2008 et publiée la même année sur le site Agoravox. En voici l’intégralité. Bonne lecture. Sid Ali Sekhri est un libraire atypique. Vingt-cinq ans dans le monde du livre, dont dix passés dans une librairie. Son commerce, ouvert depuis deux ans à Alger, a un nom évocateur, « mille-feuilles ». Au lieu de pâtisseries, le vice-président de l’association des libraires vend des livres parfois piquants. De quoi faire frétiller les papilles littéraires. Le hasard a voulu que le local de ce militant de gauche soit situé juste en face d’une des mosquées … Continuer de lire Sid-Ali Sekhri, libraire algérien

Dilma 2011


Nous sommes le 1er janvier, Dilma  doit entrer en fonction avec tout l’apparat qui caractérise une investiture présidentielle. Je me suis promis d’assister à ce rendez-vous historique. Pour cela, il est impératif d’être aux premières loges. Selon les journaux, Dilma doit  partir de la cathédrale à 14 heures direction le Congrès. Sur le chemin qui mène au point de départ, je croise toutes sortes d’uniformes. Du trouffion à l’officier de sécurité. Pompiers, militaires, policiers, militants, gardes du corps, tout le monde est sur le pied de guerre. Des cavaliers, les dragons de l’indépendance, s’exercent près de la scène. Les hélicos … Continuer de lire Dilma 2011

Continuité


Lu dans la presse que le nouveau gouverneur, choisi par le machiavélique Hartung Gomes, gardera, à quelques exceptions près, la même équipe qui a géré ces dernières années, les prisons et la sécurité de l’Etat d’Espirito-Santo. Après deux mandats de 4 ans, le bilan de l’ex-gouverneur Paulo-Hartung est terrifiant en matière des droits de l’homme , de sécurité et de lutte contre la corruption. Le total des homicides durant l’ère Hartung s’élève à plus de 14.000, soit l’équivalent en nombre d’habitants d’une municipalité de l’Etat. La moyenne étant de 53 homicides pour 100.000 habitants. Rio, qui n’est pas un havre … Continuer de lire Continuité

Pepe Mujica


L’ex-guérillero des Tupamaros, José Mujica Cordano,« Pepe » Mujica, aujourd’hui Président de l’Uruguay, a accordé une interview intéressante à la revue Veja de cette semaine. En voici quelques extraits : Vous regrettez d’avoir pris les armes ? Nous avons commis beaucoup d’erreurs et avons aussi appris beaucoup. Si je suis ici aujourd’hui, c’est parce que j’ai pu conquérir quelque chose. En ce temps, nous pensions qu’il fallait juste accéder au pouvoir pour construire une société plus juste du bas vers le haut. Plus tard, nous avons compris que les choses n’étaient pas aussi simple, voire impossible. La véritable transformation politique se réalise … Continuer de lire Pepe Mujica